• « J'ai été vraiment impressionné par la qualité exceptionnelle du travail de l'entreprise et par l'enthousiasme et l'engagement professionnel d'Ian Agrell. »
    F. Carey Howlett
    Hermitage Foundation
  • « ...l'effort incroyable que votre talentueuse équipe a fourni pour réaliser le trône de sa Sainteté Jean Paul II a dépassé toutes nos espérances. »
    David Owen Tryba
    Architect
  • « Le niveau de maitrise de votre travail est étonnant. Comment pouvez-vous obtenir une telle performance à partir d'un simple morceau de bois ? »
    David Shiress, Responsable de Design
    Taylor Made Joinery Interiors, Angleterre
  • « Votre travail est incroyable. Un remerciement spécial à vous pour les félicitations occasionnées par la réalisation brillante de notre projet. »
    David Wick
    Owner of O.B.Williams
Cheminée sculptée à la main pour le Palais de Fulham, Londres, par Agrell Sculpt

Palais de Fulham, Londres

Restauration de la salle de l'évêque SHERLOCK

Client: Hammersmith et Fulham Conseil Municipale et The Fulham Palace Trust, Londres.

Entrepreneur: Mansell Construction Services, Ltd., UK.

Architecte: Thomas Ford et partenaires.

Spécialistes de la Conservation Londres: Plowden Smith, Londres.

« Nous sommes tous d'accord pour dire que la qualité de la sculpture qu'a fourni votre société pour la pièce de l'évêque Sherlock est tout simplement exceptionnelle. Félicitations à vous et à votre équipe de travail pour ce superbe travail. La façon en est extraordinaire et l'apparence de la pièce d'autant plus remarquable ». Dr Scott Cooper, Directeur, le Palais de Fulham.

Le Palais de Fulham appartenait aux évêques de Londres depuis plus de 1300 ans et leur servait, au moins au XIIème siécle,  de résidence d’été. Laissée vacante par les évêques en 1975, le Palais est maintenant géré conjointement par Hammmersmith et Fulham Conseil Municipale et Fulham Palace Trust. Ensemble, ils s'emploient à restaurer le Palais de Fulham en tranches de travaux sur 5 ans.

La première phase du projet, y compris la restauration de la salle de l'évêque Sherlock, qui a été sculptée à la main par Agrell Sculpture, a remporté la première place dans la catégorie conservation pour le Royal Institute of Chartered Surveyors (RICS) London Award en 2008 tout en battant les autres projets de restauration importants tels que le Royal Festival Hall et la nouvelle station de St Pancrace. Considéré comme « 'Oscar » de l’environnement bâti et naturel, ce prix prestigieux reconnaît les organisations et les personnes qui démontrent l'excellence de leur travail, sa valeur et sa capacité à perdurer dans le temps.

Le projet a battu également d'autres programmes majeurs dont O2 Arena et l'église Saint-Georges , Bloomsbury en recevant le Global Runner-Up dans toutes les catégories (conservation, bénéfice de la communauté, restauration et durabilité de la construction).

Le point focal de la restauration a été la salle de l'évêque Sherlock. Lorsque Agrell Sculpture a obtenu la commande pour restaurer la sculpture de ce salon du XVIIIème siècle, il ne restait que très peu d'éléments de l'ornementation originale. En fait, la pièce avait été presque entièrement vidée et il ne restait pas même la cheminée d'origine qui a dû être entièrement recréée.

              

Les architectes, Thomas Ford & Partenaires ont pu retrouver certains éléments qu'en  repérant les traces et les ombres laissées sur les murs; sachant que la pièce originale avait été construite environ au milieu du XVIIème, Agrell Sculpture a fait un travail de recherche sur cette période. Afin d'en assurer l’authenticité, la sculpture a été exécutée en pin avant d'être peinte. Cet arbre a été très largement utilisé pour les sculptures auparavant et Ian Agrell a voulu rendre ainsi hommage à cette tradition.

Très complexe, le projet comprenait environ 20 éléments différents pour 4 cadres de porte et l'élaboration de la cheminée. La structure est composée de chapiteaux corinthiens, d,"œufs " et de feuilles d'acanthes, de dards dans les moulures dans des profils différents pour la cheminée, d'encadrements de portes et de fenêtres. La cheminée est composée de brackets, de moulures ornées et d'une frise centrale délicatement sculptée de fleurs et de feuilles d'acanthe. Le blason des évêques de la lignée Sherlock est sculpté  dans le fronton brisé de la porte d’entrée.

Bien sûr, les projets à grande échelle nécessitent beaucoup de temps. En l'occurrence, le travail de sculpture des salles de l’évêque Sherlock du Palais de Fulham  a réclamé à peu prés 3000 heures de travail du bois. Agrell Sculpture est d'ailleurs souvent choisi pour des projets de cette ampleur car nous avons la capacité de fournir un travail de sculpture de qualité supérieure en un temps record. A un effectif d'une quinzaine de sculpteurs, nous sommes en mesure de fournir plus de 600 heures de décors sculptés par semaine.

La vraie beauté d'un projet tel que le Palais de Fulham va au-delà du savoir faire exceptionnel. Ian Agrell explique lui même : « C'était une opportunité merveilleuse d'avoir la possibilité de restaurer une salle entièrement. Vous vous sentez en osmose complète avec les sculpteurs qui étaient sur place avant vous. Seulement les sculpteurs et vous pour appréhender l'esprit et la conception du projet. Si nous ressentons ce sentiment de communion tellement intime qui traverse les siècles, c'est extrêmement émouvant.»

En savoir plus sur comment Agrell Sculpture recrée avec succès la sculpture d'origine pour la salle de l'évêque Sherlock.

Articles:

  • HSCHB (Association for Studies in the Conservation of Historic Buildings): Transaction Volume 31. The Restoration of Bishop Sherlock's Room, Fulham Palace, London, by Clive England. 
  • Traditional Building: Re-Carving History, by Martha McDonald.

Retour aux clients