• « J'ai été vraiment impressionné par la qualité exceptionnelle du travail de l'entreprise et par l'enthousiasme et l'engagement professionnel d'Ian Agrell. »
    F. Carey Howlett
    Hermitage Foundation
  • « Le niveau de maitrise de votre travail est étonnant. Comment pouvez-vous obtenir une telle performance à partir d'un simple morceau de bois ? »
    David Shiress, Responsable de Design
    Taylor Made Joinery Interiors, Angleterre
  • « ...l'effort incroyable que votre talentueuse équipe a fourni pour réaliser le trône de sa Sainteté Jean Paul II a dépassé toutes nos espérances. »
    David Owen Tryba
    Architect
  • « Votre travail est incroyable. Un remerciement spécial à vous pour les félicitations occasionnées par la réalisation brillante de notre projet. »
    David Wick
    Owner of O.B.Williams
Des panneaux décoratifs sculptés par Agrell Sculpture

Les panneaux décoratifs sculptés

Le panneau décoratif, selon son style reflète l’atmosphère d’une pièce tout en lui donnant sa propre personnalité. La multitude des formes qu'il peut avoir, avec des éléments géométriques, des lignes sinueuses, simples ou combinées à d'autres figures, le rende passionnant. L'effet général donné par un ensemble de détails sur des panneaux, soit verticaux, soit horizontaux, développés symétriquement à leur axe, nous permet d'avoir un résultat régulier et très harmonieux.

 

Les formes de panneau les plus fréquemment demandées:

 

Le carré

La décoration du panneau carré repose sur deux lignes diagonales, ainsi qu’une verticale et une horizontale. Au centre de la forme, les lignes se coupent et forment une étoile à huit rayons avec des longueurs différentes. En général, les rayons divisent le carré en huit espaces égaux qui sont individuellement ornementés. Toutefois, le carré peut aussi être subdivisé en espaces distincts qui pourront eux même être sculptés suivant un propre design. Ces panneaux carrés sont créés dans tous les styles, grec, Renaissance et l'Art Déco.

 

L'étoile

En général, la décoration des panneaux en forme d’étoile polygonale est basée sur des axes rayonnants. Lorsqu'il n'y a aucune subdivision en panneaux distincts, l'ornementation suit les lignes naturelles de la division créée par les diagonales. Les panneaux en forme d'étoile sont plus fréquents dans le style arabe ou musulman, où le caractère de l'ornementation fonctionne bien avec un polygone simple. 

 

Le cercle 
Le panneau circulaire est en réalité un polygone avec un nombre infini de parties, qui sont divisées elles-mêmes en plusieurs parties, suivant un axe radial. Une autre approche consiste à diviser le cercle en zones qui rayonnent hors du centre, et décorer chaque bande annulaire indépendamment des autres. De plus, la subdivision géométrique du cercle peut se faire en insérant des polygones ou des arcs. Souvent, le panneau circulaire est orné d'une rosace élargie ou de toute autre forme de fleur au plafond, sans délimitation entre les parties.

 

L'oblong / le rectangle

 L'oblong est la forme la plus fréquemment utilisée et peut être facilement adapté à un traitement bi-axial ou mono-axial. Pour le traitement bi-axial, l'ornementation est réalisée à partir de deux diamètres, qui unissent les centres des côtés opposées. À l'aide de ces lignes, la forme est divisée en quatre oblong plus petits, qui sont ornés de façon identique, la conception organique de l'ornement émanant de l'intérieur des quatre angles. 

Le traitement mono-axial est plus adapté à des plans verticaux, par exemple sur les pilastres, les portes et les murs; alors que le traitement bi - ou poly-axial est plus approprié pour une utilisation sur des plans horizontaux, tels que les planchers et les plafonds. 

Les panneaux de forme oblongue richement décorés se trouvent en abondance dans l'architecture grecque, romaine et de la Renaissance.

 

 

La lunette

La lunette est un panneau semi-circulaire en forme de croissant, décoré soit symétriquement par rapport à un axe soit divisé en éventail en plusieurs sections décorées de façon identique.

 

L'écoinçon

L’écoinçon est le nom donné aux formes qui restent une fois que les formes circulaires sont retirées des formes quadrangulaires. La figure la plus courante de ce type est le triangulai, qui est formé sur chaque côté d'une collerette placée dans un cadre oblong. Les éléments décoratifs peuvent inclure une rosette placée au centre, un chêne, une branche de laurier ou de palmier, des couronnes, des rubans qui se déroulent, des trophées, des chiffres en relief ou d’autres dessins fait dans un style relativement naturaliste. La même forme triangulaire est obtenue quand un cercle est décoré dans un panneau carré, ce qui est fréquemment observé dans les décorations des plafonds.

 

Le losange

Rarement utilisé, le losange est un parallélogramme avec quatre côtés égaux et des angles obliques — et un carré dont une des diagonales est verticale, lui donnant une forme de diamant. Il se trouve parfois sous forme de panneau dans les grilles, les portes, les boiseries ou les plafonds.