• « J'ai été vraiment impressionné par la qualité exceptionnelle du travail de l'entreprise et par l'enthousiasme et l'engagement professionnel d'Ian Agrell. »
    F. Carey Howlett
    Hermitage Foundation
  • « Le niveau de maitrise de votre travail est étonnant. Comment pouvez-vous obtenir une telle performance à partir d'un simple morceau de bois ? »
    David Shiress, Responsable de Design
    Taylor Made Joinery Interiors, Angleterre
  • « Votre travail est incroyable. Un remerciement spécial à vous pour les félicitations occasionnées par la réalisation brillante de notre projet. »
    David Wick
    Owner of O.B.Williams
  • « ...l'effort incroyable que votre talentueuse équipe a fourni pour réaliser le trône de sa Sainteté Jean Paul II a dépassé toutes nos espérances. »
    David Owen Tryba
    Architect
Chapiteau byzantin à St Vital à Ravenne, par Agrell Sculpture

Colonnes et chapiteaux corinthiens

La "capitale" dérivé du latin "caput" ou "tête" forme le chapiteau d'une colonne ou d'un pilastre. Ces formes de soutien elles-même composent des ordres dans l'architecture grecque et romaine antique. Les trois principaux ordres sont doriques, ioniques et, le plus richement décoré des trois, l'ordre corinthien.

Selon l'écrivain romain Vitruve (en 75 avant notre ère), c'est un grec de Callimaque, architecte et sculpteur qui a inventé l'ordre corinthien. Son inspiration proviendrait de la vue d'un panier d'offrandes laissé par une personne en deuil sur la tombe d'une jeune fille. Rempli de plusieurs de ses jouets, il était couvert d'une petite tuile pour protéger son contenu des intempéries. Une acanthe avec son feuillage avait réussi à se glisser et à se méler dans l'armature du panier.

Selon les époques, les feuilles d'acanthes qui cerclent les chapiteaux peuvent être assez figées, graphiques et rigides ou bien elles peuvent être extravagantes, fluides, aérées, "extraverties". Il y a , en principe, trois rangées superposées de feuilles sculptées, et des volutes ; les volutes se trouvent dans les angles et les quatre faces sont généralement identiques. Une moulure d'astragale comme un anneau ou un cerclage constitue la base du chapiteau évoquant la base du panier légendaire de Callimachus.

Un de nos projets les plus complexes dans la sculpture sur bois a été la restauration de la salle de l'évèque Sherlock à l'intérieur de Fulham Palace (Londres) qui comprend des chapiteaux corinthiens richement sculptés. Fidèles à l'original de la décoration du XVIIeme siècle, ces chapiteaux ajoutent une richesse et une profondeur authentiques.

 

Corinthian Capital   Corinthian Capital